INTERVIEW – À l’occasion de la sortie du baromètre Voltaire, qui scrute le niveau des Français à l’écrit, Pascal Hostachy, responsable du Projet Voltaire, raconte au Figaro le nouveau chantier prioritaire des DRH : relever le niveau en orthographe des collaborateurs.

Vous êtes un éternel traumatisé de la dictée? La nouvelle édition du baromètre Voltaire devrait vous consoler. Basée sur les résultats en orthographe de plus de 100.000 Français, l’étude dévoilée ce mercredi révèle que notre maîtrise de la langue française progresse avec les années. Si les collégiens ne maîtrisent que 27% des règles de base de l’orthographe, les étudiants 44% de celles-ci et les salariés, 52%. Bien qu’ honorable, ce chiffre est loin de satisfaire les entreprises dont la communication externe souffre de l’orthographe souvent défaillante des salariés. Une étude britannique a récemment démontré qu’une seule faute d’orthographe pouvait diminuer de moitié les ventes d’un site de e-commerce. Face à un tel enjeu commercial, la chasse aux fautes de français est devenue un vrai business. Les offres de logiciels de remise à niveau ou de coaching personnalisé pullulent. Mais gare au faux pas!

Lire la suite ici