Autres intitulés :
Commercial Terrain ; Ingénieur Commercial ; Business Developer

Missions :

Définition et identification des cibles commerciales
– Définir en lien avec la direction commerciale les secteurs d’activités, les types d’entreprises à développer commercialement.
– Assurer une veille concurrentielle, identifier les forces et faiblesses de l’entreprise.
– Identifier les clients potentiels à l’aide de fichiers dédiés, du web et des réseaux professionnels.
– Participer à la définition du plan d’action commercial (PAC), des objectifs, des moyens (prospection multicanale, visites terrain, documentation et veille commerciale).

Prospection commerciale
– Identifier les cibles à potentiel et les circuits de décision au sein des entreprises ciblées.
-Prospecter et conquérir de nouveaux clients (chasse) par des visites sur le terrain et/ou à distance.
– Adapter l’offre commerciale aux besoins exprimés par les prospects.
– Négocier avec les clients sur les prix, les délais et les quantités.
– Elaborer les propositions commerciales, des solutions de financement.

Développement et suivi commercial
– Assurer le suivi des clients pour les fidéliser (élevage) par des visites sur le terrain et/ou à distance.
– Répondre à leurs demandes, rédiger l’offre commerciale, négocier ses termes.
– Faire signer les bons de commande (closing) et les contrats de vente.
– Veiller au respect des clauses contractuelles et à la satisfaction des clients.

Gestion de la relation client et reporting
– Renseigner en permanence le fichier clients (logiciel CRM : customer relationship management / GRC : gestion relation clients).
– Assurer une veille commerciale (produits, tendances, concurrence).
– Analyser le marché concurrentiel, exploiter les statistiques commerciales.
– Effectuer un reporting régulier de son activité, notamment suivre les indicateurs et les statistiques sur les clients

Salaire 2017 d’un Attaché Technico-Commercial :
Jeune diplômé : entre 25 et 35 k€
3/5 ans d’expérience : entre 35 et 45 k€
Confirmé : entre 45 et 70 k€

Formations privilégiées :
Les diplômes Bac +2/3, notamment obtenus en alternance, sont privilégiés : DUT techniques de commercialisation, BTS en négociation et relation client, licence pro.
Master professionnel : stratégie commerciale et politique de négociation, vente et management commercial, vente et négociation commerciale, commerce et échanges internationaux, marketing et vente en B to B / B to C, etc.
Formation complémentaire technique éventuelle, de niveau Bac +2 à 5 : informatique, construction, téléphonie, énergie, etc.