Autres intitulés
Expert technique, Consultant métier (par exemple : consultant CRM / BI / E-Business / Internet / Sécurité / Infrastructure…), Urbaniste technique

Missions
Le consultant technique est chargé de définir et de concevoir des solutions techniques pour le compte de clients utilisateurs : il contribue à la phase de construction de l’offre en amont (avant-vente) et en aval (réalisation du projet l’implémentation).

Principales missions 
– Contribution à la construction de l’offre
– Assurer une veille technologique importante dans son domaine de spécialité.
– Se former aux nouvelles technologies (y compris par le biais de l’autoformation).
– Identifier les partenaires technologiques (éditeurs de logiciels, sociétés de conseil en système d’information, SSII…) compétents dans son domaine d’expertise technique et susceptibles d’apporter une contribution complémentaire à celle de son entreprise.
– Participer en relation avec le directeur de projet et le directeur du département Conseil à l’élaboration et au positionnement de l’offre.

– Participation aux phases d’avant-vente
– Intervenir à la demande des ingénieurs commerciaux, des ingénieurs d’affaires et ingénieurs avant-vente lors des phases préalables à la signature des contrats.
– Apporter au client une expertise technique pointue.
– Participer à la rédaction de la réponse à l’appel d’offre.

– Réalisation d’audits techniques et rédaction de préconisations
– Réaliser, lors des phases amont des projets, des audits techniques permettant d’analyser l’existant et de faire émerger des solutions (il pourra s’agir par exemple d’audit de sécurité afin de vérifier la solidité de la solution logicielle).
– Conseiller le client (maîtrise d’ouvrage ou architecte) dans les choix de ses infrastructures logicielles et matérielles.
– Participation au déroulement du projet
– Apporter un appui technique aux équipes de développement, prendre en charge certains développements spécifiques.
– Participer à l’installation lorsqu’il s’agit de matériels ou de logiciels complexes.
– Garantir la performance des nouvelles applications.
– Jouer le rôle d’interface entre les équipes en charge du développement ou de l’intégration et les utilisateurs finaux.
– Prendre en charge à titre personnel certains développements.

Rémunération en 2017
Jeune cadre : entre 35 et 45 k€
Cadre confirmé : entre 45 et 80 k€